Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'texture'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • A Test Forum
  • Introduce Yourself
    • Introductions
    • New ArtByte Member Profiles in Beta
  • Getting Started with ArtByte
    • Explore our main website
    • Benefits to artists
    • Beginner
    • Joining the Community & earning free ArtBytes!
    • Creating (Mining) ArtBytes
    • Buying & Selling ArtBytes
    • Discussions about ArtByte communities
  • Announcements
    • ArtByte Artist Festivals
    • ArtByte Artist Showcase
    • ArtByte Announcements
    • Recent Press
    • Behind the scenes
    • ArtByte Roadmap
  • ArtByte Support
    • Wallet Issues
    • Help for Artists
    • Mining
    • Twitter & Reddit tipping events
    • Technical Discussions
  • Artist's Cafe
    • The Artist's Life
    • Inspiration
    • New Projects
    • Let's talk about art
  • ArtByte Foundation Artist Awards
    • ArtByte Artist Awards
    • Nominations for Artists
  • Artist Listing
    • Artist Listing How To
    • Actors
    • Dancers
    • Directors
    • Editors
    • Fashion Designers & Stylists
    • Film Makers
    • Graphic Designers
    • Interdisciplinary Artist
    • Artists working in virtual worlds
    • Models
    • Musicians
    • Painters
    • Photographers
    • Producers
    • Production Team Members
    • Sculptors
    • Writers
  • Artist Resources
    • Resources for Artists
  • Events
    • Places to use ArtBytes NOTE: NOT AVAILABLE FOR NY RESIDENTS
    • Services offered for ArtBytes

Blogs

  • Pappy's Joint
  • Andooga Design
  • satoshisun's Blog
  • KeshKreations' Blog
  • Panzzerirbis' Blog
  • AppleDApps' Blog

Categories

  • ArtByte

Calendars

  • Community Calendar

Categories

  • Articles

Found 8 results

  1. Zaph Arz

    From the album Picturalisations

    Performance (2009 - 2012) consistant a portraitiser systématiquement mes amis de Facebook à partir de leur photo de profil (ceux qui le désirent évidemment) et cela par un triple mouvement : prélèvement, projection, restitution. Lʼimage prélevée fait alors une percée dans le monde tridimensionnel : elle est accueillie dans lʼatelier sous forme de projection sur une membrane picturale. Cette pellicule de lumière est criblée, texturée puis capturée et enfin rendue à son écosystème Facebookien. La cristallisation s'opère dans la rencontre entre l'image, pellicule et véhicule de lumière, et la membrane, texture colorée. Et ce, à travers un processus de modulation de cette matière-lumière vers un instant pictural. Une capture de matière-temps sous forme d'analogon : elle a comme source une autre image et elle atteste de l'état de la membrane à un instant T. Par ce triple mouvement, l'image opère une mutation qualitative. En effet, elle a perdu des particules pour en gagner d'autres : moins de précision plus de texture sans modifications de rapports. Ce portrait réalité, est tagué, sourcé, ce qui lui confère une forme dʼubiquité et une filiation. D'une part, il est simultanément sur le journal de mon ami et du mien, d'autre part, il est relié à son image source, c'est-à-dire à la photo de profil de mon ami. C'est ce portrait en partage qui incarne le lien. Les portraits ainsi liés sont organisés dans des albums en fonction de l'évolution de leur charge virale (bouton jʼaime, commentaires, partage... A noter par ailleurs, que je nʼinterviens jamais dans ces interactions). Le tout formant une constellation d'analogons en circulation continue dans un dispositif de vase communicant et de chaises musicales, soumis aux rencontres et aux interactions aléatoires. De sorte que dans l'agora Facebookiene, ces portraits peuvent devenir des lieux de liens.
  2. Veronika Radovic

    From the album Picturalisations

    Performance (2009 - 2012) consistant a portraitiser systématiquement mes amis de Facebook à partir de leur photo de profil (ceux qui le désirent évidemment) et cela par un triple mouvement : prélèvement, projection, restitution. Lʼimage prélevée fait alors une percée dans le monde tridimensionnel : elle est accueillie dans lʼatelier sous forme de projection sur une membrane picturale. Cette pellicule de lumière est criblée, texturée puis capturée et enfin rendue à son écosystème Facebookien. La cristallisation s'opère dans la rencontre entre l'image, pellicule et véhicule de lumière, et la membrane, texture colorée. Et ce, à travers un processus de modulation de cette matière-lumière vers un instant pictural. Une capture de matière-temps sous forme d'analogon : elle a comme source une autre image et elle atteste de l'état de la membrane à un instant T. Par ce triple mouvement, l'image opère une mutation qualitative. En effet, elle a perdu des particules pour en gagner d'autres : moins de précision plus de texture sans modifications de rapports. Ce portrait réalité, est tagué, sourcé, ce qui lui confère une forme dʼubiquité et une filiation. D'une part, il est simultanément sur le journal de mon ami et du mien, d'autre part, il est relié à son image source, c'est-à-dire à la photo de profil de mon ami. C'est ce portrait en partage qui incarne le lien. Les portraits ainsi liés sont organisés dans des albums en fonction de l'évolution de leur charge virale (bouton jʼaime, commentaires, partage... A noter par ailleurs, que je nʼinterviens jamais dans ces interactions). Le tout formant une constellation d'analogons en circulation continue dans un dispositif de vase communicant et de chaises musicales, soumis aux rencontres et aux interactions aléatoires. De sorte que dans l'agora Facebookiene, ces portraits peuvent devenir des lieux de liens.
  3. Siegfried Stephan

    From the album Picturalisations

  4. Maja Stavric

    From the album Picturalisations

    Performance (2009 - 2012) consistant en un portraitiste systématiquement mes amis de Facebook à partir de leur photo de pro fi l. L'image prélevée est alors une percée dans le monde tridimensionnel: elle est accueillie dans l'appareil sous forme de projection sur une membrane picturale. Cette pellicule de lumière est criblée, texturée puis capturée et en fi n rendue à son écosystème Facebook. La cristallisation s'oppose à la rencontre entre l'image, la pellicule et le véhicule de lumière, et la membrane, texture colorée. Et ce, à travers un processus de modulation de cette matière vers un instant pictural. Une capture de matière-temps sous forme d'analogon: elle a comme source une autre image et elle atteste de l ' état de la membrane à un instant T. Par ce triple mouvement, l'image opère une mutation qualitative. En effet, elle a perdu des particules pour gagner d'autres: moins de précision et de texture sans modifications de rapports. Ce portrait réaliste, est tagué, sourcé, ce qui lui confère une forme d'ubiquité et une filiation. D'une part, il est simultanément sur le journal de mon ami et du mien, d'autre part, il est relié à son image source, c'est-à-dire à la photo de profil de mon ami. C'est ce portrait en partage qui incarne le lien. Les portraits ainsi liés sont organisés dans des albums en fonction de l'évolution de leur charge virale (bouton j'aime, commentaires, partage ...). Le tout formant une constellation d ' analogons en circulation continue dans un dispositif de vase communicant et de chaises musicales, soumis aux rencontres et aux interactions aléatoires. De sorte que dans l'agora Facebookiene, ces portraits peuvent devenir des lieux de liens.
  5. Daria Olivera

    From the album Picturalisations

    Performance (2009 - 2012) consistant a portraitiser systématiquement mes amis de Facebook à partir de leur photo de profil (ceux qui le désirent évidemment) et cela par un triple mouvement : prélèvement, projection, restitution. Lʼimage prélevée fait alors une percée dans le monde tridimensionnel : elle est accueillie dans lʼatelier sous forme de projection sur une membrane picturale. Cette pellicule de lumière est criblée, texturée puis capturée et enfin rendue à son écosystème Facebookien. La cristallisation s'opère dans la rencontre entre l'image, pellicule et véhicule de lumière, et la membrane, texture colorée. Et ce, à travers un processus de modulation de cette matière-lumière vers un instant pictural. Une capture de matière-temps sous forme d'analogon : elle a comme source une autre image et elle atteste de l'état de la membrane à un instant T. Par ce triple mouvement, l'image opère une mutation qualitative. En effet, elle a perdu des particules pour en gagner d'autres : moins de précision plus de texture sans modifications de rapports. Ce portrait réalité, est tagué, sourcé, ce qui lui confère une forme dʼubiquité et une filiation. D'une part, il est simultanément sur le journal de mon ami et du mien, d'autre part, il est relié à son image source, c'est-à-dire à la photo de profil de mon ami. C'est ce portrait en partage qui incarne le lien. Les portraits ainsi liés sont organisés dans des albums en fonction de l'évolution de leur charge virale (bouton jʼaime, commentaires, partage... A noter par ailleurs, que je nʼinterviens jamais dans ces interactions). Le tout formant une constellation d'analogons en circulation continue dans un dispositif de vase communicant et de chaises musicales, soumis aux rencontres et aux interactions aléatoires. De sorte que dans l'agora Facebookiene, ces portraits peuvent devenir des lieux de liens.
  6. Claude au musée

    From the album Picturalisations

    Performance (2009 - 2012) consistant en un portraitiste systématiquement mes amis de Facebook à partir de leur photo de pro fi l. L'image de l' Est prélevée Une percée Alors in the world tridimensionnel: Elle Est Dans l'appareil accueillie sous forme de projection sur membrane Une picturale. Cette pellicule de lumière est criblée, texturée puis capturée et en fi n rendue à son écosystème Facebook. La cristallisation s'oppose à la rencontre entre l'image, la pellicule et le véhicule de lumière, et la membrane, texture colorée. Et ce, à travers un processus de modulation de cette matière vers un instant pictural. Une capture de matière-temps sous forme d'analogon: elle a comme source une autre image et elle atteste de l 'état de la membrane à un instant T. Par ce triple mouvement, l'image opère une mutation qualitative. En effet, elle a perdu des particules pour gagner d'autres: moins de précision et de texture sans modifications de rapports. Ce portrait réaliste, est tagué, sourcé, ce qui lui confère une forme d'ubiquité et une filiation. D'une part, il est simultanément sur le journal de mon ami et du mien, d'autre part, il est relié à son image source, c'est-à-dire à la photo de profil de mon ami. C'est ce portrait en partage qui incarne le lien. Les portraits ainsi liés sont organisés dans des albums en fonction de l'évolution de leur charge virale (bouton j'aime, commentaires, partage ...). Le tout formant une constellation d 'analogons en circulation continue dans un dispositif de vase communicant et de chaises musicales, soumis aux rencontres et aux interactions aléatoires. De sorte que dans l'agora Facebookiene, ces portraits peuvent devenir des lieux de liens.
  7. FAIRE RHIZOME

    Gwendoline Goubard Abs2QFm5vYn138Cbq5gMzYLVYifrHCiegL
×